FAQ

L'horaire de Street Connections stipule clairement que votre van fait le tour de la ville tous les jours du lundi au samedi et est disponible au public jusqu'à 12 :30 am mais quand j'appelle vers cette heure, il n'y a jamais de réponses.

L’horaire est un guide ou outil de travail que nous utilisons pour vous informer d'où est-ce que vous pouvez généralement nous trouver et ou nous joindre. Parfois on n’est pas en mesure de suivre cet horaire convenablement. Pour plusieurs raisons hors de notre contrôle, on est souvent en retard, manque un arrêt ou on finit même le travail très tôt.

Si vous avez besoin de nous voir ou de nous joindre en soirée, rassurez-vous de nous appeler avant 10 :00 pm.

Permalink04/08/2015

Est-ce que Street Connections offre ou procure de la nourriture ou des tickets d'auto bus à ses clients?

Non. Nous ne donnons pas des tickets d’auto bus à nos clients. Par contre vous pouvez accéder aux services que nous offrons à nos clients en cliquant sur le lien « Services » en haut de la page.

Permalink10/28/2014

Comment ce type de travail trouve-t-il son sens en santé publique?

Ici à Winnipeg, des chercheurs ont constaté que les personnes qui consomment des drogues étaient quatre fois plus susceptibles de partager leurs seringues s’ils n’ont pas une source de seringues propres. Cette constatation veut dire non seulement plus de seringues usagées sur les rues, mais aussi des taux accrus de VIH et d’hépatite dans la communauté.

Permalink04/24/2014

Devrais-je donner mon nom quand je demande pour des ressources ou outils de réduction des méfaits ou lorsque je me fais tester pour des infections sexuellement transmissibles?

Les outils ou ressources de réductions des méfaits sont fournis aux clients de façon anonyme. Vous n’avez pas besoin de donner votre nom.

Pour des tests de dépistage pour les IST (Infections Sexuellement Transmissibles), votre nom est  requis pour le porter ensuite sur le document de laboratoire afin de vous identifier clairement. Par contre votre information de santé est strictement confidentielle et est protégé par la loi sur la protection des renseignements personnels sur la santé.

Permalink10/28/2014

Pourquoi Street Connections a besoin de savoir ce que vous fumez avec les pipes qui réduisent les risques?

Street Connections procure ces pipes aux gens seulement pour l’usage des drogues qui sont associés à la transmission de sérieuses infections. Par exemple pour des drogues comme la marijuana/pot, il n’y pas de méfait associe au partage des outils de consommation de cette drogue, par conséquent, Street Connections ne procure pas de pipes aux utilisateurs de marijuana/pot. Nous ne disons pas aux autres quelle drogue vous consommez et toutes les informations reçues sont traitées de façon confidentielle.

Permalink10/28/2014

J'essaye de joindre quelqu'un que j'ai perdu de vue. Est-ce que Street Connections serait en mesure de me donner toute information sur la personne au cas où elle vient à solliciter leurs services?

Non. Nous ne divulguons pas l’information au sujet des personnes qui reçoivent nos services. Tous les services reçus sont strictement confidentiels. Nous pouvons cependant prendre un message de vous concernant cette personne et afficher seulement son nom dans la section réservée à cet effet dans notre bulletin hebdomadaire et cela pendant trois semaines. Au cas où cette personne nous contacte, nous pourrons en ce moment lui passer votre message

Permalink04/09/2015

Comment pourrais-je travailler ou faire du bénévolat avec Street Connections?

Toutes les possibilités ou offres d’emploi avec Street Connections sont sur le site web de l’Office Régional de la Santé de Winnipeg : http://www.winnipeghealthregion.ca/careers/

Si vous êtes intéressé à faire du bénévolat, avec Street Connections, Contacter le service de l’Office Régional de la Santé de Winnipeg au (204) 787-5078 ou au (204) 787-7247 ou par email : volunteer@wrha.mb.ca.

Permalink10/28/2014

Pouvez-vous m'apporter chez moi des pipes pour usage ou consommation de crack?

Non. On ne fait pas de visite à domicile pour délivrer des trousses de consommation de crack à risque réduit. Vous pouvez cependant vous en procurer au bureau de Street Connections sur la 496 Hargrave ou en nous demandant de nous arrêter au cas où vous croiserez notre van, ou simplement nous rencontrer à un de nos arrêts respectifs à travers la ville. Vous pouvez aussi vous rendre à des agences ou organisations communautaires qui travaillent avec nous comme par exemple Mount Carmel Clinique sur la 886 rue Main.

Si vous ne savez toujours pas où aller, vous pouvez  nous contacter durant le jour au (204) 981-0742 ou consulter n’importe quand notre carte en ligne au : http://streetconnections.ca/service_map.php

Permalink10/28/2014

Ce type de programme fait-il augmenter le nombre de seringues souillées dans notre communauté?

Non. Les programmes de réduction des méfaits récupèrent souvent autant de seringues qu’ils en distribuent, ce qui veut dire moins de seringues usagées dont on s’est débarrassées dans la communauté.

Si par hasard vous trouvez une seringue usagée, nous pouvons aider. Pour plus de renseignements, lisez Que faire si vous trouvez une aiguille?

Permalink04/24/2014

J'ai besoin de ressources ou outils de réduction des méfaits durant le jour, où devrais-je les trouver?

Durant le jour, appeler Street Connections au (204) 981-0742 et on vous dira où est-ce que vous pouvez trouver des outils où des services de réduction des méfaits proche de chez vous. Vous pouvez aussi visiter la carte en ligne disponible 24h/24, 7 jours /7 au : http://streetconnections.ca/service_map.php.

Permalink10/28/2014

Ce programme encourage-t-il ou permet-il une consommation accrue de drogues?

Non. Les programmes de réduction des méfaits visent à aider les consommateurs de drogues à rester en meilleure santé (et vivants) et à réduire leur exposition au risque. Des études scientifiques ont montré que les programmes de réduction des méfaits n’augmentent ni ne maintiennent la consommation de drogues. Ils sont plutôt utiles aux personnes qui ne veulent pas cesser, qui ne sont pas prêtes à cesser ou qui ont rechuté.

Permalink04/24/2014

Qui gère le programme de Street Connections?

Street connections fait partie du programme de la santé sexuelle et réduction des méfaits à travers l’Office Régional de la Santé de Winnipeg(W.R.H.A) et cela depuis 2001. Avant ca il était affilié à d’autres organismes ici à Winnipeg.

 

Permalink04/13/2015

Combien ce programme coûte-t-il?

Un programme de réduction des méfaits coûte peu comparativement aux économies réalisées. Une seule seringue coûte environ 10 cents, beaucoup moins que le traitement des infections qu’elle permet de prévenir. Selon des estimations prudentes, le rapport coûts-économies est de 4 à 1. Le gouvernement de l’Australie a estimé que les programmes de réduction des méfaits avaient évité environ 21 000 infections d’hépatite C et 25 000 infections de VIH après environ une décennie d’existence, ce qui a fait épargner quelque 7,8 milliards de dollars. C’est là une économie importante pour les contribuables parce que des dépenses en soins de santé ont pu être évitées.

De grandes organisations médicales et juridiques appuient ce type de programme :

  • Organisation mondiale de la santé (OMS)
  • Institute of Medicine des États-Unis
  • UNAIDS
  • Fonds mondial et Banque mondiale
  • Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge
  • Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à la santé

De plus, 84 pays appuient la réduction des méfaits par une politique ou dans la pratique; 77 pays mettent en œuvre des programmes de distribution de seringues propres.

Permalink11/23/2016

Qu'entendez-vous par réduction des méfaits?

Selon l’International Harm Reduction Association, la réduction des méfaits concerne les politiques, les programmes et les pratiques qui visent à réduire les conséquences néfastes tant au niveau de la santé qu’au niveau socio-économique, qui sont associées à l’utilisation de drogues psychoactives légales ou illégales, sans nécessairement en diminuer la consommation. Autrement dit, nous venons en aide aux personnes qui consomment des drogues pour veiller à ce qu’elles soient le plus possible en sécurité et en bonne santé sans insister qu’elles cessent de consommer afin d’accéder aux  services importants.

La réduction des méfaits est neutre et ne porte pas de jugement à savoir si le comportement est « bon » ou « mauvais ». Nous savons que les personnes qui consomment des drogues peuvent avoir des abcès ou contracter une infection en raison du partage des aiguilles et des seringues usagées. Nous essayons de fournir les outils dont ces personnes ont besoin pour mieux assurer leur sécurité. Ces mesures nous aident tous, nous aussi, à vivre plus en sécurité.

Permalink06/16/2014

Y a-t-il des limites d'âge pour ces services?

Nous offrons des services à quiconque a besoin de notre aide, quel que soit son âge. Il est important de joindre les jeunes parce qu’ils ne savent peut-être pas toujours où accéder aux services dont ils ont besoin. La recherche nous dit qu’à Winnipeg, presque 20 % des consommateurs de drogues par injection et plus de 60 % de tous les cas de chlamydia sont des jeunes de moins de 24 ans. En offrant aux jeunes des fournitures pour qu’ils restent en sécurité, nous ne faisons pas que prévenir la propagation de certaines infections, nous pouvons aussi établir des relations positives avec eux.

Permalink04/24/2014

Quelle influence cette approche a-t-elle sur le crime?

Là où il existe des programmes de réduction des méfaits, certains crimes, par exemple les entrées par effraction, les vols et les crimes violents, ont en pratique légèrement diminué. Ce résultat s’explique par le fait que nous nous concentrons seulement sur la sécurité des usagers pendant que les lois existantes sur le trafic et le commerce des drogues demeurent appliquées.

Permalink04/24/2014
supplies
needle
supplies
needle