alertes de drogues

To reg­is­ter for alerts, click here

To view the alerts archive, click here

Drug alert and over­dose alerts

février 5, 2024

Street drugs found in an unusual form (tablet) tested for Fentanyl, Falcon Beach, Manitoba

A sample of a street drug that appeared as a tablet (counterfeit Hydromorphone Tablet) in Falcon Beach, Manitoba and tested by Health Canada - Drug Analysis Service on January 2, 2024. The sample tested from Fentanyl.

Health Canada's Drug Analysis Service (DAS) tests illegal drugs seized by Canadian law enforcement agencies. For more information on drugs analyzed by DAS, see Analyzed Drug Report - Drug Analysis Service | Public Health Infobase - Public Health Agency of Canada

Fentanyl is a very toxic opioid drug that can result in overdose causing respiratory depression, unconsciousness and death.

janvier 20, 2023

Cases of severe overdose presenting to hospital reporting using meth in the week of Jan 16, 2023

Reports indicate the substance was sold as “meth” and brought about unexpected loss of consciousness and quick, severe impairment of respiratory function. No information is currently available confirming the components of the substances involved. People were responsive to naloxone, and do not later have opioid withdrawal.

octobre 25, 2022

Community agencies in central Winnipeg report occurrence of fatal drug toxicity events Oct 21/22, 2022 and a spike in harms related to drug toxicity over the same time frame.

Reports indicate the substance was sold as “meth” and brought about unexpected loss of consciousness and quick, severe impairment of respiratory function. No information is currently available confirming the components of the substances involved.


Si vous con­som­mez des sub­stances toxiques :

  • Com­posez le 911 (ou le numéro d’urgence de votre région) advenant le cas où vous seriez témoin ou vic­time d’une sur­dose. La Loi sur les bons samar­i­tains sec­ourant les vic­times de sur­dose pro­tège les per­son­nes en cause d’accusations de pos­ses­sion de drogue ou de man­que­ment aux con­di­tions de pro­ba­tion ou de libéra­tion avant le procès.
  • Suiv­ez une for­ma­tion sur la nalox­one et les sur­dos­es avant de l’utiliser – Faites-vous accom­pa­g­n­er d’un ami.
  • Sachez que la nalox­one n’a aucun effet sur les benzodiazépines.
  • Né con­som­mez pas de sub­stance tox­ique de façon isolée ou der­rière une porte ver­rouil­lée. Choi­sis­sez un inter­venant désigné : enten­dez-vous entre amis pour assumer cette respon­s­abil­ité cha­cun votre tour lorsque vous con­som­mez, afin de vous assur­er que quelqu’un puisse réa­gir et appel­er le 911 en cas de besoin.
  • Employez un mode d’administration moins direct pour con­som­mer une sub­stance tox­ique. L’injection est le mode d’administration le plus direct et le plus dangereux.
  • Si vous con­som­mez plusieurs dif­férentes sub­stances en même temps, réduisez la quan­tité de cha­cune et con­som­mez les opi­oïdes avant les ben­zo­di­azépines ou l’alcool. Admin­istrez la sub­stance la plus imprévis­i­ble en premier.
  • N’administrez qu’une seule sub­stance à la fois, et testez-les chaque fois en com­mençant par pren­dre une plus petite quan­tité que d’habitude pour le test.
  • Atten­dez avant de pren­dre une autre dose, car cer­taines drogues pren­nent plus de temps à agir.
  • La quan­tité de nalox­one d’une trousse portable pour­rait né pas suf­fire à ren­vers­er les effets d’une sur­dose très puis­sante, comme celle causée par des sub­stances de type fentanyl.
  • Si vous vous injectez une sub­stance tox­ique, né prêtez pas le matériel d’injection (seringue, chauf­foir, fil­tre, eau de rinçage) à d’autres. Il est pos­si­ble de se pro­cur­er des acces­soires stériles de con­som­ma­tion de sub­stances tox­iques, ain­si que des trouss­es porta­bles de nalox­one, à de nom­breux endroits, et ce, gratuitement.